Prise de conscience

Ça paraît logique mais pourtant beaucoup se mettent en quête de l’amour avant d’avoir appris à s’aimer soi-même.

La prise de conscience intervient souvent à la survenance d’un événement malheureux : LA RUPTURE. (voir article sur la rupture : 10 activites pour aller mieux)

Elle a le même effet qu’une claque dans la figure : elle réveille et c’est tant mieux !

Alors à toutes et tous ces endormis, seul(e)s ou fraichement célibataires, cet article est pour vous.

Vous venez de rompre et vous êtes anéanti(e)

C’est certainement que vous ne vous êtes pas assez chouchouté(e) durant votre relation.

Je m’explique, il est normal d’être triste lors d’une rupture avec quelqu’un que vous avez aimé très fort et surtout…très longtemps.

En revanche, voir son monde s’écrouler car vous venez de rompre avec « l’amour de votre vie » que vous avez rencontré il y a 3 mois, ça l’est un peu moins.

Si vous vous reconnaissez dans ce dernier cas c’est que vous êtes peut-être ce que je vais appeler un(e) « serial lover ».

Kézaco ? Un(e) « serial lover » c’est une personne qui au fond n’a qu’une seule envie : être en couple !

Cette personne ne va pas FORCÉMENT s’amouracher du/de la premier(e) venu(e) mais presque. 

Pour tout vous avouer, j’ai parfois été une « serial loveuse », jusqu’à LA prise de conscience ! Je me suis rendue compte que j’étais souvent très triste voire au fond du trou lors de mes ruptures alors qu’en fait je n’étais pas amoureuse de mes partenaires, j’étais amoureuse de l’amour. Plus clairement, l’idée d’être en couple me plaisait, cela boostait ma confiance en soi et cela n’aurait pas dû se passer comme ça. 

En effet, vous avez sûrement déjà dû entendre cet adage qui vous fait lever les yeux au ciel mais il faut absolument qu’il vous rentre dans le crâne : « avant d’être heureux à deux, il faut être heureux tout seul ».

J’ai mis du temps à le comprendre et ce n’est qu’en choisissant de rester seule un moment que j’ai pu enfin me rendre compte que la vie continue et il ne faut pas en perdre une miette de ce temps précieux sous prétexte que nous sommes seul(e).

Mon conseil pour sortir la tête de l’eau est de vous donner des objectifs à atteindre, avoir la tête pleine de projets.

Mon conseil pour sortir la tête de l’eau est de vous donner des objectifs à atteindre, avoir la tête pleine de projets. On peut faire énormément de choses en étant seul(e) : aller au cinéma, partir en voyages (pas forcément besoin de partir 1 mois ou 1 an, quelques jours suffisent), s’inscrire à la salle de sport ou à une activité qui NOUS fait envie, voir ses amis, etc.

Vous verrez, le temps passera beaucoup plus vite, parfois même vous oublierez que vous êtes célibataire. L’autre avantage à entreprendre tous ces projets : vous faites des rencontres et c’est un peu la base pour rencontrer votre moitié !

Pour celles et ceux qui ne sont pas des « serial lovers » et qui viennent de connaître LA rupture, je veux dire par là une séparation après des années de relation, et bien je vais vous surprendre, les mêmes conseils s’appliquent !

N’oubliez pas qu’il est toujours préférable d’avancer même si vous préfèreriez vivre tout ça à deux, car qui sait vous rencontrerez sûrement quelqu’un qui sera enchanté de prendre le train en marche pour vous accompagner dans votre aventure. Et si, par malheur ce n’était pas le cas, vous aurez au moins avancé de votre côté plutôt que de broyer du noir et vous lamenter sur votre sort. Le temps ne se rattrape pas, réfléchissez-y !

Si malgré tous vos projets, vous restez fixé sur cette envie d’être en couple et vous restez inconsolable, la partie qui suit devrait vous aider à relativiser et à comprendre un peu plus votre état.

Pourquoi on veut être en couple ?

Et oui, après tout pourquoi ? Puisqu’on peut être heureux(se) tout(e) seul(e)…La faute sûrement à ce monde qui nous oblige à aller trop vite, à des réunions familiales où nous sommes sûr(e)s d’entendre au moins une fois : « alors tu as quelqu’un en ce moment ? » ou pire encore « et le mariage c’est pour quand ? », à ces applications de rencontre qui nous permettent de remplir cette place béante dans notre lit chaque soir si on en a envie, la faute encore à la fameuse « horloge biologique » qui nous fait croire à nous les femmes qu’à partir de 30 ans le temps nous est compté, …

Tout ça c’est ce qu’on appelle la pression sociale. Une pression que LES AUTRES nous imposent.

Finalement parfois on finit par être en couple juste pour faire taire toutes ces questions et donner l’impression d’avoir « réussi ».

Et si on mettait en sourdine toutes ces sollicitations extérieures pour n’écouter que notre voix, notre envie ?

Avez-vous envie d’être en couple là maintenant tout de suite ? D’avoir des enfants dans l’année ? De changer radicalement votre rythme de vie ? 

La vérité c’est qu’être en couple ce n’est pas une question de chance, de « jouer plus pour gagner plus ». C’est juste une heureuse rencontre. Une rencontre qui semble naturelle, où vos besoins/manques coïncident avec ce que votre partenaire a justement à vous donner. Une rencontre où la vision de l’avenir semble prendre le même chemin.

C’est pour cela que c’est compliqué d’être en couple. Si vous pouviez « matcher » avec le premier venu ça se saurait ! Et puis, personnellement, je trouve ça beau que ce ne soit pas le cas, ça rend la rencontre encore plus magique.

Croyez-moi, il n’y a rien de pire que de se persuader que cela fonctionne alors qu’en fait…NON. J’ai connu plusieurs types de relations, je suis passée par l’amour fusionnel à l’amour illusionnel. En bref, dans certaines de mes relations, je m’adaptais à mon partenaire pour que notre relation fonctionne, je prenais sur moi pour tenter d’aimer ce qu’il aimait, je portais des oeillères pour ne pas voir que certaines choses, certains comportements ne me convenaient pas du tout. Si vous vous reconnaissez, STOPPEZ TOUT !

Vous vous rendez compte à quel point c’est stupide ? Vous êtes donc en couple avec quelqu’un qui ne vous aime pas pour ce que vous êtes, c’est impensable !

Alors faites un pas en arrière, soufflez, posez-vous et analysez la situation de façon pragmatique. Avez-vous envie de gaspiller votre cartouche dans une relation qui ne vous fait pas vibrer ? Au risque d’ailleurs de passer à côté de l’heureuse rencontre ? Sans même vous connaître, je peux affirmer que non, vous n’avez pas envie de ça.

Alors chérissez chaque instant de célibat, jouissez des plaisirs que la vie a à vous offrir et surtout restez vous-même, il y a fort à parier qu’une personne vous aimera pour ce que vous êtes vraiment. Justement, parce que vous êtes ainsi !

LOVE,

M.L